De belles veines

Bon. Je n’ai pas trop de veine. Objectivement, si vous avez un peu parcouru le blog.

Par contre, j’ai de belles veines. Où que j’aille, au labo d’analyses, aux urgences, en hospitalisation classique, on me dit toujours en brandissant la grosse aiguille : « Oh oh, comme vous avez de belles veines ».

Je suis toujours gênée par cette situation. Je réponds toujours : « Oui, on me l’a déjà dit ». Je ne sais pas s’il faudrait répondre par merci plutôt. Pour ne pas paraître ingrate face au compliment.

En lisant çà et là des expériences de patients, j’ai su que c’était l’horreur de ne pas avoir de belles veines. Ça expose à des piqures désagréables farfouillant trifouillant à la recherche de la veine, qui donc elle, n’est pas belle. Pas de veine.

Je ne sais pas pourquoi j’ai écrit ce billet inutile sur les belles veines. Peut-être parce que je voulais écrire un truc mais je ne savais pas trop quoi dire. Je suis vénale, je veux du nombre sur le blog. Et je suis veinarde, bien sûr.

Et vous, avez-vous de belles veines ?

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *