Quotidien continue : allons voir le ciel de Paris

Bon ben voilà, on y est, c’est la fin du monde, la coronapocalypse, Quotidien n’a pas été diffusé ce vendredi à la télévision. Alors que Jean-Luc Mélanchon nous avait pourtant promis que « Quotidien, c’est à la télévision, tous les soirs ». Décidément le pouvoir de ce covid, ça me rend furieuse.

Cependant, il ne faut pas pour autant s’arrêter de vivre (quoi que), et donc j’ai décidé de m’inviter moi-même sur le plateau de Quotidien aujourd’hui (il n’y aura que moi, on est safe).

Comme je suis toute seule je vais donc faire les questions et les réponses, mais avec des petites manœuvres de mise en forme de texte, vous devriez vous en sortir. Je vous rappelle que nous sommes dans un contexte de coronavirus, nous travaillons en effectifs très réduits, donc merci à vous aussi de faire un effort avec vos yeux sur ce texte depuis vos canap’ (je t’ai cramé Etienne).

Bonsoir à tous, merci Yann pour cette invitation, merci l’équipe, le public. Je vous salue de cœur. Hoonnn.

Manon Leroux, bienvenue sur ce plateau, vous venez d’être nommée Ministre déléguée au Confinement et au Tri, comment êtes-vous arrivée à cette fonction ?

En effet, j’ai été repérée via mon blog. Comme j’avais un bon CV, notamment avec 10 fractures spontanées en 5 ans, dont 5 sur les 6 premiers mois de 2019, j’avais une expérience forte du confinement, et qui plus est, récente. Je pense que mon stage de fin d’études en hospitalisation aux maladies infectieuses m’a aussi donné un sacré coup de pouce. Honnêtement, je comprends que le gouvernement ait fait ce choix.

Quelle sera votre première action en tant que Ministre Déléguée au Confinement et au Tri ?

Eh bien, je vais chapeauter l’organisation du tri pour l’accès aux respirateurs. Comme vous le savez, il n’y aura pas assez de respirateurs pour tout le monde. Néanmoins, en accord avec le comité d’éthique que j’ai réuni en conseil cet après-midi, nous avons décidé de ne pas léser les plus âgés, ou les plus malades. Le tri sera organisé au mérite. Nous commençons officiellement la réception des CVs dès maintenant, et après, un entretien individuel en visio permettra de classer toute la population française par ordre décroissant de priorité. 
Ce système de tri était un choix difficile, c’est sûr, mais aujourd’hui plus que jamais il faut récompenser le travail et les efforts. On peut vraiment se satisfaire en France d’avoir été force de proposition avec cette idée de tri au mérite. Nous allons bien plus loin que les recommandations de l’OMS. Et enfin, soyons honnêtes Yann, devenir Ministre du Tri, c’était quand même le meilleur moyen pour moi d’avoir mon CV en haut de la pile, au bon moment.

Quand vous avez appris que nous ne pouvions pas assurer l’émission de vendredi, qu’avez-vous fait ?

J’ai tout de suite pris rendez-vous avec mon psychiatre. Il y avait déjà eu l’arrêt de Un Si Grand Soleil, que j’avais vécu comme un tsunami, mais là, ce covid m’achève.

Bon, ne vous inquiétez pas, on devrait quand même réussir à vous poser quelques questions. D’après vous…

Le voisin de confinement ?
Un coiffeur. Le salon est fermé, il est à domicile, il ne peut pas télétravailler. Il écoutait des gens déprimés toute la journée, en faisant son vrai travail en même temps, et néanmoins il ne plantait pas le ciseau dans la tête du client quand ça allait trop loin. Donc, pour moi qui porte un lourd fardeau avec mes nouvelles responsabilités, c’est vraiment le voisin idéal. Il sait rester très professionnel, il donne le change aussi peu qu’un psy.

Le compte Twitter à suivre en confinement ?
Je n’ai pas de compte Twitter. Je ne supporte pas la haine sur les réseaux sociaux. Néanmoins, je mets en garde d’ores et déjà que mon équipe de triage regarde les réseaux sociaux et s’en sert pour le classement.
Et toutefois, s’il y avait vraiment un compte à suivre ce serait celui du Docteur Tedros, le Directeur Général de l’OMS.

Le livre de confinement ?
Maintenant qu’il n’y a plus de caméras Yann, je pense qu’on peut dire la vérité. On doit la vérité aux gens même. Plus personne ne lit, même pas le président de la République. C’est Brigitte la délicieuse qui lui souffle les termes croquignolesques. Maintenant que je suis Ministre, je sais tout ça.
Cependant, s’il fallait vraiment ouvrir un livre maintenant, ce serait Le Parfum, de Patrick Suskind. En effet, les toutes dernières informations au jour d’aujourd’hui nous indiquent que le coronavirus pourrait provoquer une perte d’odorat, ce qui serait une excellente nouvelle Yann puisque en toute transparence, il faut reconnaître que nous sommes tous dans la merde. Le Parfum est un ouvrage délicieux où l’on voyage dans un monde d’odeurs singulières et fantasques, et qui plus est, le héros est un meurtrier. On est en plein dans le thème ! Et pour la petite anecdote, le surnom de Jérôme (Professeur Salomon pour vous) pour nous Ministres, c’est Grenouille, parce qu’il a une tête de grenouille le pauvre. Voilà, en définitive, en lisant Le Parfum en ce moment, on boucle la boucle.

Le programme TV de confinement ?
Évidemment c’était Quotidien, mais dans le contexte actuel, il faut savoir faire des concessions. Donc, les Marseillais.

La meilleure vidéo-blague-virale de confinement ?
Le brésilien qui fabrique un tapis de course à domicile avec de l’eau et de l’huile. Cela ne m’étonne pas qu’un brésilien produise la vidéo la plus créative de l’époque que nous vivons. En effet, au Brésil, ce grand pays aux inégalités riches pauvres gigantesques, la population est habituée à s’adapter à des situations ubuesques (clin d’œil à Brigitte). Il faut savoir que 100 brésiliens sur 100 ont, sont ou seront braqués à l’arme à feu au moins une fois dans leur vie. Ça fait réfléchir. Je pense vraiment que cette vidéo est un symbole fort de ce que le Brésil peut faire contre le coronavirus. J’ai totalement confiance en cette nation avant-gardiste. D’ailleurs, là-bas, la société est déjà triée, ils n’ont pas eu besoin d’un covid pour penser à s’organiser.

En plus de l’exercice physique donc, quel conseil aux français confinés ?
Eh bien merci Yann pour cette transition parfaite parce que justement, suite au conseil des Ministres extraordinaire, nous allons forcer par Décret et sans ordonnance les français à entretenir ou reprendre une activité sexuelle. Nous nous basons sur une grande étude américaine qui a démontré que, à cause du confinement, des tensions peuvent apparaître. Vous savez bien Yann que tous les gros problèmes se résolvent sur l’oreiller. En effet, en sus du plaisir (merci Brigitte !), il a été démontré que l’orgasme – réception ou don – accroît le sentiment de puissance. Et le sentiment de puissance, c’est vraiment ce dont les français ont besoin en ce moment. Pour finir à ce sujet, je vous fait remarquer Yann que le sexe est le seul produit de consommation gratuit et simple à disposition de tous. C’est sur ce grand principe de dépense minimale que fonctionne l’hôpital par exemple, et on sait que cela fonctionne, puisque comme vous le constatez, l’hôpital est là.

L’accessoire de confinement ?
Alors si vous me le permettez Yann j’en aurais 2.
D’abord, le préservatif. En effet, comme son nom l’indique, il s’agit bien pour nous de préserver ce qui est encore préservable (celle-là, on ne la comprend pas Brigitte).
Ensuite, la baguette. J’ai bien évidemment réuni un conseil exceptionnel d’experts, à savoir de boulangers et de français. Il faut bien comprendre Yann que quand vous demandez à un brésilien, un australien, un américain, ce qui caractérise un français, on vous dira toujours : « le bonhomme avec la baguette sous le bras » . Je pense que c’est justement en ces moments critiques où nous devons prendre des décisions difficiles, qu’il faut savoir raison garder sur certains éléments phares de notre nation ; et parmi eux,
il y a la baguette. Cependant, en accord avec notre conseil d’experts épidémiologistes, nous avons décidé qu’il était plus sage de moins fréquenter les boulangeries, et donc nous suggérons, à tous les français, je dis bien tous, de garder une baguette de pain rassis à la maison. Ainsi, en toute circonstance, les français resteront les français avec la baguette sous le bras, et, ainsi, la France restera La France.

Je suis désolée Manon, il va falloir se dépêcher parce que comme presque tous les soirs on va rendre l’antenne en retard, et l’équipe ne pourra plus rentrer chez elle avec la diminution des transports en commun liée au confinement.

Pas de problème Yann, je suis très bavarde, mais comme tout Ministre Politique je sais aussi faire preuve d’esprit de synthèse et d’abnégation quand cela est nécessaire.

Le médicament de confinement ?
Le sirop contre la toux

Le médicament homéopathique de confinement ?
L’homéoplasmine. Les français ne le savent pas encore, mais ils vont pleurer et se moucher dans leurs rouleaux de PQ, cela provoquera des irritations du nez.

L’aliment de confinement ?
Les oranges, apportées par mon voisin coiffeur.

La tenue vestimentaire de confinement ?
Une tenue de sport de combat, comme un kimono de judo par exemple, cela conditionne à la lutte, y compris celle contre le coronavirus. En outre, il faut porter cette tenue jour ET nuit, c’est la meilleure façon de ne pas tomber dans le travers de passer la journée en pyjama.

L’ami du groupe Whatsapp de confinement ?
Le réanimateur quand il est le plus drôle du groupe, et que c’est lui qui relaye le mieux les meilleures blagues des réseaux sociaux.

L’expression de confinement ?
« Se toucher la nouille ». On se touche la nouille au gouvernement, les français se touchent la nouille à la maison, et enfin on touche tous les nouilles pour surveiller leur cuisson.

La devise pour tenir le coup en confinement ?
Celle de la BSPP, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris : « Altruisme, efficience, discrétion ».

Le philosophe pour nous guider pendant le confinement ?
Sans hésiter André Comte-Sponville, que vous avez reçu sur ce plateau récemment, et qui a mis en avant le mot « lucidité ».

Le film de confinement ?
Les amants passagers de Pedro Almodovar. 

L’humoriste pour rire en confinement ?

Kheiron clairement. Sa spécialité est l’improvisation, c’est tout à fait la même chose pour nous au gouvernement.

On passe sur la playlist si vous le voulez bien Manon.

La plus belle musique de tous les temps ?
Le canon en D majeur de Pachelbel bien évidemment, à l’instar de Kheiron.
La musique que vous écoutez en boucle en ce moment ?
Corona, Rhythm of the night. C’était quand même un très bon son. Nous nous satisfaisons grandement de sa remise au goût du jour.
La musique pour accompagner les applaudissements de 20h en confinement ?
La Marseillaise.
La musique pour faire l’amour en confinement ?
Bob Marley, Turn your lights down low
Et enfin, votre plaisir coupable ?
Le générique des Bisounours en entier

On termine rapidement avec des questions un peu plus sérieuses.

Si vous deviez vacciner une seule personne sur Terre contre le coronavirus ? 

Greta Thunberg

La première chose que vous ferez si vous êtes encore vivante après le confinement ?
J’irai commander un burger sur une borne du KFC de Strasbourg Saint-Denis

Votre dernière volonté avant de mourir du covid19 ?
Qu’une plaque soit apposée à mon nom sur une borne du KFC Strasourg Saint-Denis même si le covid m’emporte avant que je puisse m’y rendre.

Ce que l’on retiendra de toute cette histoire ?
Les français auront intégré les fonctions exponentielles et gaussiennes. Le gouvernement est à pied d’œuvre pour que le niveau se maintienne.

Merci beaucoup Manon, d’avoir accepté de venir sur ce plateau, on rappelle que vous venez d’être nommée Ministre Déléguée au Confinement et au Tri dans ce contexte de pandémie de COVID19. Vous restez avec nous ?

 

 

 

Share